Drawing – 90’s famous animes

Sans titre-1B_small

Salut les gens !

Je ne savais pas comment intituler ce post, alors j’ai fait simple #oupas, avec une sorte de titre en anglais. J’étais en train de me préparer un café quand soudain, j’ai réalisé que je n’avais pas du tout mis ici mes différents essais à la tablette graphique sur le thème des dessins animés de *notre* (tousse) enfance. Je tousse, mais quoi que, Mini-Moi est absolument fan de Jeanne et Serge, Gigi, et Sailor Moon, donc bref, même si elle n’a pas connu Dorothée et La Cinq, on peut dire que ça reste dans l’actualité du moment, section jeunesse.

Précédemment sur ce blog, je vous ai expliqué qu’il m’a fallu de longues heures d’entrainement afin d’arriver à des résultats en dessin plutôt pas mal. Enfin, pas mal, qui me satisfont quoi. Ne sachant pas très bien à quoi m’atteler ni par quoi commencer, je suis partie sur une série à la tablette graphique sur le thème « Si les héros de nos dessins animés de jeunesse se rencontraient, qui serait ami avec qui? ». Sur ce thème un peu loufoque, j’en conviens, je me suis raffermit la main sur plusieurs personnages.

Tout d’abord, je suis partie sur les enfants robots.
J’ai donc mis ensemble Arale de Docteur Slump, Astro, et Nono de… (de… ? Ulysse 31 voyons!).
Ça, je l’ai fait au crayon :

Robot Kids

Ensuite, je me suis lancée à la tablette graphique.

Mon idée, va savoir pourquoi, a été de me dire que nous n’avions, à cette époque, que très peu d’héroïnes métisses. J’ai donc voulu en réunir trois, à savoir Nadia (Le Secret de l’Eau Bleue), Zia (Les Cités d’Or) et Arkana (Les Mondes Engloutis). A ce sujet, je vous rappelle quand même qu’Arkana a été créée par les enfants d’Arkadia avec bribes d’informations provenant de la mémoire d’Arkadia, et les rayons des arcs-en-ciel shagmiques, « avec des pieds », « à l’image des gens du dessus », magicienne bienveillante mais naïve, capable de projeter des illusions. Elle doit demander aux gens du dessus de l’aide pour réparer le Shagma. C’était PERCHÉ quand même. Tu vous souviendez?

083 small

Bon, là j’ai tenté un fond que je n’ai pas réalisé, j’ai cherché sur Hebus. Je ne maitrise ABSOLUMENT PAS les ombres, vous avez remarqué? J’ai une excuse. Je vois le monde plat. Oui c’est vrai, mes yeux ils ne voient pas les reliefs. Pas sans lunettes en tout cas. Ohlà, mais on s’en fiche, j’en conviens. La suite.

Ensuite, y’avait plein de jeunes héroïnes toute choupi minou qui se lancent des fleurs à la figure, et que je les imaginait bien courir ensemble dans la campagne et se ramasser le nez dans le gazon comme dans le générique de la Petite Maison Dans La Prairie.

Des gauche à droite : Pollyanna (suis les liens pour voir les génériques si tu te souviens pas), Flo et les Robinsons Suisses (mais siiii, chante avec moi), Heidi (tu fais le yodlidou ou pas?) et Gwendoline (un mix entre Princesse Sarah et Lydie aux fleurs magiques, qu’elle a un bracelet qui lui permet de savoir que son frère est pas son frère et qu’elle peut lui faire des bisous… ah non je confonds avec  Georgie, mais faut avouer qu’elles se ressemblent).

Elles vont bien ensemble n’est-ce pas? Et là j’ai un peu fait des ombres 😀

Sans titre-2 SD
Enfin, mon préféré, le plus aboutit.
A gauche, une de mes héroïnes favorites, Flora de Jayce est les conquérants de la lumière. Ahlala, mythique, elle a une monture que c’est un poisson volant et elle a des visions (je l’ai dessinée en train de le faire) « Je les sens Jayce, ils arrivent » quand les vilains Monstroplante ils s’approchent. J’ADOOOORE.
A droite, et ben je suis sûre que tu n’avais jamais fait le rapprochement de comment elle ressemble à Flora, c’est Thémis de Ulysse 31. Elle a aussi des visions, mais je sais plus de quoi. Et elle est trop belle avec son casque à bouloche suspendue qui fait de la lumière.
Et au milieu, AU MILIEU. Tu l’a reconnue? Mais si, dans une bulle bizarre, avec des chaussures pointues!! Des chouweux roses ! Le sourire en permanence !! C’est la fée Héméra de Clémentine. Bon ouais, moi non plus je me souvenais pas de son nom. Juste, elle est magique, comme les autres, et puis elle allait bien dans le dessin.

Ceci dit, Clémentine c’était aussi complètement bizarre. Je te laisse regarder la page Wikipedia pour te rafraichir la mémoire. Elle habitait à Vélizy-Villacoublay pour te dire à quel point c’était chelou. Juste à côté de chez moi en plus !!!!! Y’avait un chat, Gontrand, dont la voix était celle de Roger Carel, et qui est : « un vieux chat philosophe qui vit sur l’aérodrome de Villacoublay. Accusant les avions d’être responsables de sa surdité, il déteste tout ce qui permet à l’homme de voler et, curieusement, entend parfaitement les mots liés à sa phobie. Il a également créé le club des chats anti-vol. Il a la manie de dormir sur la piste d’atterrissage et d’éviter chaque fois de justesse les roues des avions, sans se presser. À la suite de sa rencontre avec Starlett O’Wawa, il reçoit en cadeau la puce Ginette comme palliatif à sa surdité. Par la suite, il tente de libérer Starlett, déguisé en Zorro, mais il se fait capturer par Mollache. Il refuse de reconnaître qu’il est amoureux de Starlett après le départ en dirigeable de celle-ci. »

Le club des chats anti-vol MAIS OUAIS.

magic kids 1

Conclusion, j’ai bien travaillé. Et puis les collaborations franco-japonaises faut arrêter hein. Parce que les histoires qui se passent à Vélizy-Villacoublay, c’est pas du tout crédible. Je pense qu’à l’époque, comme Google Traduction n’existait pas encore, les équipes ont pas bien dû se comprendre sur tout. Enfin j’espère. Enfin bref.

Allez salut !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

----- ミ☆ミ Pour recevoir les prochains articles par mail, inscrivez-vous ci-dessous ミ☆ミ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *