Styles de Geek

Quelques styles “typiques” de geeks et geekettes se sont sont démarqués au fur et à mesure des articles : Pirate, Steam Punk, Kawaii, Retro Junk et Alternatif.

 

PIRATE

Être geek, c’est sans conteste accepter la notion de piraterie que l’on nous reproche si souvent !
Et pourtant, faire le lien entre le pirate “traditionnel” et ceux qu’on appelle les pirates d’internet n’est pas si aisé, car pour parvenir, un détour par Robin des Bois est nécessaire.
Revenons donc à la définition du pirate : “une forme de banditisme pratiquée sur mer et s’étendant parfois aux villes côtières”. Cela implique donc violence, dégradations et parfois meurtre !
Cette description ne peut donc vraiment s’appliquer aux vols que l’on considère comme illégaux sur le net.
Par contre, on reconsidèrera de plus près l’analogie avec les activités du héros Robin des Bois : voler aux riches pour donner aux pauvres, n’est-ce pas là l’essence de la piraterie online?
Les hackers, spécialistes du ‘cassage’ de réseaux en réussissant à percer les codes d’accès aux serveurs, sont peut-être plus virulents et, marchandant parfois les données qu’ils trouvent, s’approchent plus du brigandage maritime que l’on nomme piraterie.
Quoi qu’il en soit, le style pirate revient sur le devant de la scène, porté par les styles anciens façon gothic lolita, mais aussi bien sûr steam-punk et médiéval. (Le Tee Shirt Jesus Was A Pirate est en vente sur le site All Tribes)

Pour se la jouer pirate chic, on opte tout d’abord pour une veste travaillée, sur le site Retroscope Fashions. Par exemple, une superbe “Black Victorian Wool Jacket” ou la “Button Blouse”, à découvrir dans leur section Top and Jackets.
Ensuite on se procure par exemple un pistolet de pirate français, qui impressionnera les plus féroces, à prix très raisonnable (35€) sur le site Le Coffre Du Pirate. Autre accessoire indispensable, la coiffe (le chapeau Mesdames!), tricorne ou bandana à tête de mort, plusieurs modèles sont disponibles.
Version kawaï, on peut choisir les mitaines ACDC du site Capsule Fashion, ou le collier Harajuku.

KAWAII

Depuis l’ouverture du blog, nous n’avions pas encore fait le tour de ce style, en pensant que le kawaï, proche du manga et d’un effet “enfantin”, n’était pas particulièrement geek. Et puis, au fur et à mesure de nos documentations, force est de constater que nous ne pourrions passer à côté. Essentiellement grâce à notre engouement commun pour le Japon dont les animés ont bercés notre enfance (Sainte Dorothée, soyez bénite!), ce pays qui nous éblouit de technologies de la communication toutes plus incroyables les unes que les autres, et surtout, qui reste à la pointe de la production de jeux vidéos. (image : Haut HaraJuku ACDC sur Capsule Tokyo)

Kawaï (ou kawaii car on prononce bien ka-wa-hi, et pas kaouaille ou kaouais) désigne littéralement ce qui est “petit et mignon”, on pourrait le traduire par cute en anglais, ou ‘chou’, néologisme qui traduit plutôt bien l’idée associée.
C’est un style, mais pas une mode, un effet qui s’applique à énormément de domaines : l’article kawaii sur wikipedia en donne de nombreux exemples. Tout est sujet à être kawaï, les petits animaux, les coeurs, le rose, les vêtements à frou-frous, les accessoires de cuisine, la déco, bref, la palette est large !
Top Choco Miss ci contre à trouver sur Happy Goodies
Mélangé à d’autres styles, le kawai dérive vers les lolitas, gothic ou sweet : découvrez les produits vendus par VisualKeyStyle (punk/emo) et Capsule Tokyo (elegant).

Le blog Angelic Pretty propose aussi de très beaux articles kawaï, chers mais indispensables.


Autres sites à ne pas louper : Tout-mignonKawaii-CandyMikatani

Les icônes kawai sont bien sûr Hello Kitty et tous les autres personnages Sanrio, dont les adorables Little Twin Stars, mais aussi Pucca. La tendance du moment : tout ce qui est “nourriture”, bijoux donuts, onigiris souriants en pendentifs, fraises et gateaux en bagues et barrettes !
Histoire de parfaire l’article, il faut ajouter le cosplay Sailor Moon Michelle Phan, à trouver ici.
Et enfin, pour celles qui aiment le DIY, faites-vous même vos goodies kawaï grâce au blog de Zaza, qui propose d’excellent tutoriaux!

A Paris, visitez les boutique de la rue Keller, ambiance Harajuku garantie !

STEAM PUNK

A force d’entendre parler du “steam punk” par ma copine Lain, je me suis penchée sur ce style, qui “représente de la science fiction écrite de nos jours, mais se déroulant aux environs du 19e siècle“.
C’est peut être pas vraiment parlant dit comme ça, mais en regardant quelques goodies, cela devient plus clair… Entre le futurisme geek et la passion des premières machines, un savant mélange entre le modernisme et l’esthétique victorienne très prisée actuellement (gothique, emo, manga…).

Voici une bague Steam Punk, mettant en valeur les engrenages d’un boitier de montre, monté sur un anneau aux arabesques très vintage.

L’excellent site “Le Collagiste” a aussi publié un article bien illustré sur le thème : à voir ici.

De nombreuses références sont donc reprises dans le steam punk, dont le mysticisme, la robotique, le romantisme, les machines à vapeur …
Un autre bague, trouvé sur la boutique Etsy Catherinette Rings. Le site français référence en la matière, et avec un forum : Steampunk.fr. Sur Dawanda, la boutique The Bat In The Hat.

Cela m’évoque une réponse positive au mouvement cyber-punk, qui lui suggère une certaine frustration (nous n’avons toujours pas de voitures volantes) et une perception apocalyptique de notre monde.

Comme si en “re-tissant” le passé, on pouvait visualiser un présent idéal.

RETRO JUNK
Le Rétro Junk oscille entre fétichisme passéiste et cynique beaufitude.
Je m’explique : si le geek porte un tee shirt Bob l’éponge, c’est tout autant parce qu’il est collector qu’ironique.
Idem pour Albator, les Space Invaders, Atari ou encore Véronique et Davina.

 

Ce style est l’emblème d’une vague “collectionnite” accentuée par le web, et la nostalgie vécue par toute une génération pour laquelle tout est vite acheté, vite consommé, vite démodé.
Un site qui répertorie de belles icônes rétro-junk, américain : Retrojunk.com

Évidemment on liste ici Happy Goodies.com pour trouver en France des objets cultes tel ce teeshirt Rainbow Brite ci-dessous.

Attention à ne pas confondre avec l’esprit Bloubiboulga des années 80 ! A la limite, on prendra comme très Rétro Junk la radio Bide et Musique, la webradio de l’improbable et de l’inouï, dont le crédo est ‘un bide, une musique’ (à vous de savoir laquelle est laquelle).

Le Rétro Junk est un expert qui déniche la rareté et en joue avec subtilité.

Référence immanquable : ce site, qui répertorie les tee shirts so Retro Junk de Sheldon dans la série The Big Bang Theory.

 

Et bien sûr Byte Love, boutique “geek” en ligne, qui a une catégorie spéciale Rétro.

MEDIEVAL

Bien qu’il soit difficile de l’expliquer, le monde médiéval est lié de très près à la culture geek. Est-ce l’influence de Tolkien dans toute l’iconographie fantastique? L’immersion de notre génération dans les jeux de rôle dont les univers sont très souvent liés à cette période ? Ou encore, l’attachement à des valeurs anciennes – bien que largement remaniées au regard des faits historiques – en contrepartie de l’ultra modernisme actuel ?
Quelles qu’en soit les raisons, de la musique au style gothique, des jeux vidéos aux productions télévisuelles (Kaamelott, Noob), en passant par les jeux vidéos en ligne et les mangas, le moyen âge a le vent en poupe …
Pour des informations plus précises, consultons la rubrique dédiée de wikipédia : en effet, ce que l’on appelle aussi le grand Age s’étend sur une période d’environ1000 ans, de 500 après JC au 16e siècle, moment de ce qui deviendra La Renaissance. Des empereurs romains à Christophe Colomb, ce sont les croisades chrétiennes qui marquent l’époque, à la fois en diabolisant (et le terme est particulièrement exact) les anciens rites païens attribués à toutes les peuplades celtiques répandues en Europe, mais aussi en initiant une mondialisation certaine sous la forme d’un “accroissement des échanges entre différents pays distants, permis par de nouvelles inventions et découvertes”.
Rien d’étonnant finalement, cette époque est certainement pour cela devenu une référence pour les citoyens d’internet que nous sommes, arrivés technologiquement aux confins de la globalisation.
Mais comme il n’est pas question ici de disserter sur l’Histoire, passons directement aux travaux pratiques : des liens pour découvrir ce qui se fait actuellement !

Monde-Médiéval.com : une large boutique aux prix raisonnables et produits variés, pour vous équiper de pied en cap façon viking ou chevalier, avec des rubriques librairie et alimentation. Mention spéciale aux superbes robes médiévales confectionnées sur mesure.

La Fondation Suisse des Chevaliers de Rondmons : envie de devenir officiellement Dame-Chevalier ? Cette fondation propose des titres certifiés par acte notarié qu’il est même possible en France de faire apparaitre sur sa carte d’identité. L’argent ou le temps investis – car il est possible d’acquérir son titre en faisant acte pour les œuvres de la Fondation – seront exclusivement consacrés aux actions que le groupe initie pour la restauration et la préservation du patrimoine médiéval.

Les Joyeux Chaotiks : un groupe qui organise des jeux de rôle grandeur nature (GN) impressionnants ! Créatifs, totalement investis dans leur mission et très motivés, si vous souhaitez du dépaysement, ils vous raviront ! Ou comment entrer en quelques heures dans la peau d’un personnage étonnant, lancé dans des aventures partagées parfaitement incroyables.

Et enfin, citons les Sorcières de Malain, qui organisent une foire moyen-âgeuse où surprise, imaginaire, théâtre de rue et artisanat se côtoient joyeusement au pied du château féodal de Pont de Pany en Côte d’Or. Un rendez vous familial et surprenant tous les 2 ans qui attire plus de 10 000 visiteurs dans un village qui compte 700 habitants, à découvrir!

ALTERNATIF

----------------------------------------------------------------------- ミ☆ミ Pour recevoir les prochains articles par mail, inscrivez-vous ci-dessous ミ☆ミ
Name
Email *

2 thoughts on “Styles de Geek

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *